© Cintropur.net
Charbon actif Carbolite™ 1er choix en purification d’eau par catalyse
Processus de fabrication du charbon actif

Charbon actif Carbolite™ 1er choix en purification d’eau par catalyse

La dégradation générale de l’eau et de l’air s’accentue. Il est donc indispensable d’être exigeant dans le choix du charbon actif. Le charbon actif Carbolite™ garanti justement cette nécessité absolue du plus haut rendement d’adsorption, clé essentielle de la purification de l’eau performante. Ses spécifications physico-techniques actives illustrent nettement un grand écart de qualité par comparaison à la plupart des charbons actifs sur le marché. Une surface d’adsorption en m2/g d’un charbon actif de qualité est cruciale et son taux de charge ionique négative suffisant pour l’échange des ions toxiques s’opère en référence à l’effet Van der Waals. Il est important de changer le charbon actif régulièrement avant saturation pour que matières organiques, métaux lourds et résidus chimiques continuent à être neutralisés au maximum. Le critère poids du charbon actif en grains 1-3 mm par litre est très important également: plus léger il est, plus son efficacité en adsorption est élevée car sa micro-porosité est beaucoup plus dense.

Le charbon actif Carbolite™ est l’une des meilleures solutions pour purifier les eaux par filtration catalytique.

Quelques chiffres attestant de la qualité physico-technique supérieure du charbon actif Carbolite™:

  • Surface BET (m2/g): 1100
  • Indice d’iode (mg/g): 1100
  • Valeur pH: 6-9
  • Résistance à l’abrasion (%): 95
  • Teneur en cendres (% poids): < 3,0
  • Taille des particules (3,35 – 2,36 mm) (%): > 95

La densité micro-poreuse très élevée du charbon actif Carbolite™ est certifiée, ce qui garanti son efficacité sanitaire.

Le charbon actif Carbolite™ en granulés est indiqué en qualité de premier choix dans le traitement de l’eau pour séquestrer métaux lourds, agents tensio-actifs, phénols, et neutraliser les molécules ou ions toxiques.

Exemples d’utilisation du charbon actif Carbolite™:

  • Purification de l’eau potable
  • Réduction significative du chlore ou de la chlorine
  • Dépollution des eaux souterraines
  • Traitement des rejets d’eaux usées
  • Filtration de l’air
  • Applications spécifiques dans l’industrie alimentaire
  • Affinement sélectif dans l’industrie chimique
  • Traitement des gaz

La purification par charbon actif est souvent jumelée à un stérilisateur par ultraviolets UVc. 
La performance du charbon actif dépend également de la température ainsi que de la nature des substances à adsorber.

Plusieurs paramètres peuvent influencer la filtration de l’eau dans du charbon actif:

  1. Types de substance à éliminer. Les substances qui ont un poids moléculaire élevé et une faible solubilité seront mieux adsorbés.
  2. Concentration des substances à capturer. Toute concentration élevée de substances exigera plus de charbon actif à intervalle plus court.
  3. Problème de concurrence de substances entre sites d’adsorption. Perturbation de la filtration.
  4. pH bas de l’eau à traiter. Neutralisation plus simple des substances acides.

Exemple de substances chimiques pouvant être adsorbées suffisamment par le charbon actif Carbolite™:

Déïsopropyltatrazine, Linuron, Alachlore, Désethylatrazine, Malathion, Aldrine, Déméton, MCPA, Anthracène, Dibutylphthalate, Mecoprop, Atrazine, Metazachlore, Azinphos-éthyle, Dichlorobenzène, Méthyl benzènamine, Bentazone, Méthylnaphtalène, Biphényl, Dichlorocrésol, Méthylbutane, Bipyridine, Dichlorophénol, Monuron, Ethylhexyl, Phthalate, Naphtalène, Bromacil, Dichlorophénoxy, Nitrobenzène, Bromodichlorométhane, Dieldrine, Nitrophénol, Bromophénol, Diéthylphthalate, Butylbenzène, Dinitrocrésol, Hypochlorite de calcium, Dinitrotoluène, Ozone, Carbofurane, Dinitrotoluène, Parathion, Chlore, Diuron, Pentachlorophénol, Dioxyde de chlore, Endosulfane, Propazine, Chlorobenzène, Endrine, Simazine, Chloro-nitrotoluène, Ethylbenzène, Terbutryne, Chlorophénol, Hezachlorobenzène, Tétrachloroéthylène, Chlorotoluèn, Hezachlorobutadiène, Triclopyre, Chrysène, Hexane, Triméthylbenzène, Crésol, Isodrine, Xylène, Cyanazine, Isooctane, Cyclohexane, Isoproturon, DDT, Lindane.

De nombreuses études confirment une neutralisation suffisamment efficace de beaucoup de substances par l’utilisation du type de charbon actif Carbolite™.

Un « Effet cocktail toxique » peut être réellement provoqué par l’addition de substances chimiques résiduelles dans l’eau.

Les normes européennes de chaque résidu chimique dans l’eau du réseau public est globalement respecté. En revanche, leur addition en milligrammes et en microgrammes par litre démontre un réel effet cocktail potentiellement toxique.

Pour vérifier ce risque, il suffit d’additionner la liste des résidus chimiques publiés. Evidemment tous les résidus ne sont jamais répertoriés. Cela coûterait beaucoup trop cher. Selon la région dans laquelle on se trouve, une enquête historique des activités agricoles et industrielles vous permettront d’évaluer les résidus absents !

Carbolite™ est un charbon actif spécial qui a été perfectionné dans l’objectif d’une purification de l’eau par adsorption de très haute performance.

Il peut être utilisé également pour le traitement de l’air mais ce n’est pas sa spécialité majeure. En effet, le profil technique du charbon actif est différent. A noter qu’un charbon actif universel polyvalent fournira des résultats passables voire médiocre dans certaines circonstances.

Pour produire efficacement et en toute sécurité de l’eau potable, le charbon actif de marque Carbolite™ est l’un des meilleurs choix toutes questions confondues: rapport qualité/sécurité/prix.

Cet article a un commentaire

  1. Voici un échange de commentaires utile et plein de bon sens qui a été repris de la boutique Aguagreen à propos du charbon actif Cintropur;

    Par Jean-Paul B. (Royan, France) le 05 Mars 2019 (Charbon actif Cintropur) :
    Le charbon actif Cintropur

    Il y a beaucoup trop de particules fines de charbon , mélangées aux granulés .

    J’ai pourtant purgé à la sortie du TIO , l’eau me semblait correcte , mais dans mon lavabo il y avait plein de poussières de charbon .
    Je vous ai acheté un 2ème filtre pour le mettre en série après le TIO .

    Le TIO à un filtre de 25 microns et le 2ème 10 microns et dans ce 2ème maintenant qu’il fonctionne j’ai pas mal de poussières de charbon.

    A l’usine de mise en conditionnement ils devraient ventiler ou tamiser les granulas de charbon pour éviter cet inconvénient très désagréable et coûteux ( pose d’un 2ème filtre , plus le poids de la poussière qui ne sert à rien mais que l’on paie.

    Réponse du responsable de la boutique le 11 Mars 2019:

    MERCI pour votre avis qui sera d’une grande utilité pour tous.
    ASTUCE: faire un pré-rinçage sous le robinet de la cartouche qui a été rechargée de nouveau charbon actif. Retourner la cartouche et répéter le rinçage. Par ce procédé une grande quantité de particules et poussières s’évacueront, le reste va s’amalgamer grâce à l’eau du pré-rinçage. Lors de la remise en service, purger encore. Faites le test du mouchoir pour vous assurer qu’il n’y a plus de particules et poussières.
    OPTIONNEL: si vous disposez d’un filtre en aval, poser un manchon filtrant de 5 ou 1 micron stoppera quasi totalement tout largage.
    IMPORTANT: plus le charbon actif est fin et plus son pouvoir adsorbant est efficace. Le souci de largage des particules et des poussières sont des inconvénients qu’il faut apprivoiser selon la procédure décrite au début.

    Cordialement, Dan.

Laisser une critique

Fermer le menu
×

Panier

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]

Fermer le panneau